Panorama de Malaisie...

PULAU KETAM - KLANG

 

PULAU KETAM

 

 

Comment y aller ? Vous avez deux solutions:

- La première consiste à prendre le bus (à prendre au Terminal de "Puduraya" (plateforme n°22 en principe),  ou à un "arrêt" face à la porte sud du "Central Market" (6 RM et  1h00 de trajet) - vous arrivez alors au Terminal de Klang où vous aurez l'occasion de découvrir une superbe mosquée construite en 2009 et située le long de la Klang River, juste à coté du Pasar Jawa.

De Klang, aprés avoir grignotter quelque chose, vous reprendrez un bus depuis le terminal où vous êtes arriver pour vous rendre à Port Klang (35 minutes - 1 Rm).

 

 

- La "Masjid Bandar Diraja Klang Utara" -

 

 

Une salle qui peut contenir jusqu'à 4.000 personnes

 

Impressionante !

 

- La seconde solution (plus rapide) consiste à prendre le train depuis la gare de "SENTRAL" (4,50 RM - 1h00) jusqu'au terminus de Port Klang qui represente également le bout de la ligne et qui n'a rien de folichon !

 

 

Une fois arrivé au terminus, dirigez vous le "terminal" des ferrys qu'il vous sera là encore impossible de louper (attention, pas la moderne que vous avez derrière vous mais bien celui que l'on voit en face lorsque l'on sort de la gare comme sur la photo ci-dessus) - Le trajet aller coûte 7 RM l'aller et 14 l'aller / retour (...) , il faut compter environ 40 minutes de traversée et ne pas oublier que le dernier bateau revient à 17h30.

 

Vu les orages violents en ce moment, il est de loin préférable de voyager à l'intérieur ...

 

 

je crois que j'ai bien fait lorsque 10 min plus tard, au travers du hublot...

 

 

et pourtant, en arrivant, le soleil est de retour  !

 

*****

 

 

Il n'y a rien de spécial à faire sur l'île, toutefois, il fait bon s'y ballader et rencontrer les pêcheurs plutôt curieux et sympa, tout comme les enfants assez étonnés de voir des étrangers par ici ... pas mal de petits temples à voir, vous trouverez même une association Bouddhiste (la Pulau Ketam Buddhist Association) et puis, si vous voulez passer une nuit loin de la ville, c'est aussi une bonne solution car l'ambiance est agréable et les maisons colorées donnent un petit air d'ailleurs.  

 

Pour y dormir

 

- Hotel Sea Lion: Vous ne pourrez pas e louper, c'est le premier petit hotel en descendant du quai sur votre droite - acceuil sympa du fils qui fera tout pour vous garder chez lui avec des chambres à partir de 38 RM (trés petite et avec un simple ventilo) ou 68 RM (climatisation, fenêtre et WC) m Dans tous les cas , les prix peuvent assez facilement descendre si l'otel n'est pas plein ce qu iest à mon avis rarement le cas.

- Pulau Ketam Inn (6 jalan Merdeka): Acceuil souriant, belle taerrasse au 1° étage pour boire un verre ou simplement se reposer - Chambre à partir de 60 RM et locations de vélos pour 5 RM la journée mais je ne suis pas certain de l'utilité de la chose - un bon choix qui serait le mien si je devais rester sur l'île.

 

Pour y manger

 

Rien à signaler en particulier, de toute façon, ce n'est pas ce qui manque et certains semblent attirer pas mal de clients Chinois en goguette tujours en recherche de fruits de mer bon marché...

 

 

Personellement, pour une fois, j'ai préferé ne pas tenter l'aventure en voyant certains "à côtés" pas trés folichon et ayant été mis au courant de nombreux problémes d'alimentation en eau ... bref, le petit cafe / restaurant "Chen Hwa" m'a pourtant acceuilli avec beaucoup de gentillesse et de simplicité et je ne peux que vous recommander d'y passer un moment en compagnie de nombreux locaux qui viennent boire un café et regarder les nouvelles à la télévision . 

 

 

Ballade dans l'une des petites ruelle tranquille du village.

 

 

Malheureusement les poubelles sont trés présentes, en partie à cause de la situation de l'île mais également parce que les locaux ne semblent pas vouloir prendre consience des problémes d'environement...

 

 

Un des nombreux temples Chinois que vous trouverez sur l'île

 

 

Des artisans qui savent construire de beaux bateaux en bois !

 

 

Malheureusement, lorsque les tempêtes s'abattent dans la région, es dégats sont toujours aussi importants !

 

 

La petite gare...

 

 

Et oui, c'est l'heure de rapartir !

 

 



26/04/2012
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 13 autres membres