Panorama de Malaisie...

Vol MH 370 - Part III + Vol MH17

flight-mh-370-terror-attack.jpg

 

 

Mardi 17 Juin 2014: Pendant ce temps InmarSat continue de chercher dans la zone dans l'océan Indien car selon leurs calculs, il n'est pas impossible que l'avion se soit écrasé (?) ici ... bref, l' OACI reste aussi secret que le reste de la planète et préfère ne pas annoncer ce qu'elle sait sans doute déjà... ou du moins ce qu'elle subodore !

 

Et voilà que la théorie du suicide refait surface... 
Si c'est une des causes probables du crash (ce n'est pas tous les jours qu'un avion rempli de passagers disparaît de la face du monde en plein vol...) qui avait été retenu par certains médias Malaisiens expliquant qu'il y avait eu une décision délibérée de la part du pilote désireux de protester contre la situation politique qui n'a rien de florissant en ce moment ...
L' UMNO qui est au pouvoir depuis ... 56 ans n'avait qu'Anwar Ibrahim, l'ancien premier ministre aussi populaire que compétent adjoint, comme seul rival réel et de nombreux "dirigeants de l' UMNO avaient déclarer qu'ils étaient prêts à n'importe quelle action pour le garder à l'écart...
En 1998, Anwar avait été accusé de corruption et de sodomie ce qui lui a valu 6 ans de prison pour le premier chef d'accusation avant d'être traduit en justice pour sa seconde accusation concernant la "sodomie" pour laquelle il a étrangement été acquitté.
Comme par hasard, c'est le 7 Mars dernier, le jour où le vol MH370 vient à disparaitre que le tribunal de Kuala Lumpur décide d'annuler cet acquittement afin qu'il puisse être renvoyé en prison pendant encore 5 années supplémentaires, alors même que des préparatifs possibles à une future élection semble bien énerver le pouvoir en place.
 
reute.jpg
(Photo: Reuters)
C'est là que l'affaire prends forme puisque le pilote de l'appareil - Zaharie Ahmad Shah - était connu pour être un fervent soutient à Anwar (certains allant même jusqu'à lui donner des liens de parentés avec ce dernier) et qu'il avait assister à l'audience du tribunal avant de s'envoler 7h00 plus tard pour Pékin.
Lors du drame, de nombreux observateurs locaux ont tentés de mettre en évidence cette théorie (expliquant que le pilote aurait pu volontairement écrasé son appareil dans le but d'attirer l'attention sur la façon dont la justice continuait d'éloigner par tous les moyens l'ex.PM de la scène politique) qui fut ensuite noyée dans le tourbillon des pirates de l'air, puis le mauvais fonctionnement des appareils , etc... pourtant ce qui désormais semble clair pour tout le monde, c'est qu'il n'y a pas eu de dysfonctionnement du B777,  ni de pirates de l'air à bord, ce qui est beaucoup moins clair, ce sont les raisons pour lesquelles les autorités distillent les informations au compte goutte, comme si elles cherchaient à gagner du temps dans le but de dissimuler définitivement les preuves d'autant que les autorités Malaisiennes ont gérés cette affaire assez légèrement car depuis le début de "l'affaire", les choses allaient de mal en pire pour eux: à savoir que le pilote avait agit dans le but de protester contre la persécution de son "ami" Anwar, elles auraient été en difficulté politique, dans le cas contraire, c'était à de grosses difficultés financières qu'il allait falloir faire face car les demandes d’indemnisation auraient été encore plus forte !
Il ne reste plus qu'à fuir la réalité en détournant l'attention du monde entier vers des recherches au large de l'Australie qui n'avait que trés peu de chances d'aboutir  d'autant que des radars avaient eux  localisé l'avion à  l'ouest de la péninsule...
Et pendant ce temps des recherches particulièrement couteûses continuent d'avoir lieu ...

 

 

 

 

 

JEUDI 17 JUILLET 2014 

 

04.jpg

Alors même que l'énigme du vol MH370 continue, le sort s'acharne à nouveau sur la compagnie Malaisienne avec un nouvel avion qui a été abattu au dessus de l'Ukraine ... on compte déjà prés de 300 morts alors que l'hypothése d'un missile sol-air fait son apparition après des vidéos montrant des camions ramenés les "lanceurs" potentiels sur une remorque !

Et comme par hasard, pour le deuxième jour consécutif et dès le 20 Juillet les séparatistes pro-russes interdisent l'accès aux débris du vol MH17 aux observateurs européens...

 

 777.jpg

 O.Rimmel qui a étudié les routes de l'appareil à trouver quelques éléments troublants, à n'en pas douter qui feront réfléchir les enquêteurs... d'autant que quelques heures plus tard, on apprends que Vladimir Poutine venait juste d'informer Israël qu'il arrêtait de soutenir son action contre les Palestiniens et sur Gaza !

 

222.jpg

 

Alors qu'on apprends que le PM Malaisien à perdu un membre de sa famille dans l'attaque, l'un des 4 derniers passagers dont la nationalité était longuement incertaine n'était pas Hollandais, mais ... Israélien... il y aurait même des membres importants "politiquement parlant" à bord !
Dans le même temps, le patron d'Emirates (plus gros client Boeing 777 et d'A380 ) tape du point sur la table sur la table et vient soutenir la Malaysian Airlines en demandant la convocation de tous les "acteurs".

 

aaa.jpg

Nouvelles révélations sur les dommages et les morceaux du MH17 avec cette photo montrant des impacts qui ressemblent à ceux d'un missile air-air.

 

puzzle1.jpg

 

 L'avant de l'appareil semble avoir été impacté plutôt sur sa partie haute, incompatible avec un tir par l'arrière... et si l'on en croit les differents experts sur place, les passagers auraient pu être éjectés sont tombés dans le vide pendant un peu plus de 2 minutes avant de s'écraser au sol à 80 m/s environ - Ils ont du perdre conscience durant le choc, mais "ont pu" (??) reprendre conscience sous les 5.000 m et s'écraser encore vivants !

 

 

 

 

 

DIMANCHE 16 NOVEMBRE 2014

 

Après plusieurs semaines (mois !) sans nouvelles officielles voilà que le DAILY MAIL revient sur le vol MH17...

A l'époque les experts Russes ont affirmé que le Boeing MH 17 de la Malaysia Airlines a été abattu par un avion de chasse Ukrainien et non pas par un missile sol-air.
Cela fait suite à la fuite d’images satellites qui montrent un missile se dirigeant comme l’écla
ir en direction de l’avion de ligne, publiées ce soir (14 novembre) par la principale chaîne de l’État russe.
Il a été revendiqué que les images spatiales étaient d’un satellite britannique ou américain.
Le vol à destination de Kuala Lumpur se trouvait dans la région du conflit quand il a disparu de l’écran radar...
Le présentateur de TV Mikhail Leontiev a prétendu que la source mystérieuse qui a fourni les images avait conclu qu'un Mig-29 avait abattu le Boeing “.
L’Occident a indiqué à plusieurs reprises que l’avion avait été abattu par des rebelles pro-Moscou en utilisant un système de missile BUK Russe.
Pourtant la Russie avait de son coté soutenu qu’un avion non identifié était dans les environs au moment de l’accident, et que l’Ukraine et l’Occident avaient occulté ce fait.

 

It was claimed that the mysterious source who provided the images concluded they showed 'how a Mig-29 fighter plane (pictured) destroys the Boeing passenger plane'


Le Kremlin a déclaré: « Aujourd’hui, nous avons toutes les raisons de supposer que un crime d’État a été commis par ceux qui ont délibérément détruit l’avion et par ceux qui ont cyniquement caché l’information alors qu’ils la connaissaient..”

Cette diffusion d’un caractère exceptionnel a eu lieu avant la rencontre du G20 en Australie ou David Cameron doit rencontrer Vladimir Poutine.
"Canal1" a déclaré avoir en sa possession d'étonnantes photos faites par un satellite espion étranger pendant les dernières secondes de MH17- au-dessus de l’Ukraine...

Le rapport conteste qu’un missile BUK soit la cause de la tragédie; Ivan Adrievskiy, vice-président de l’Union russe des ingénieurs, a déclaré:

« Nous voyons une photo prise de l’espace à partir d’une orbite basse. Habituellement, ces images sont prises dans l’intérêt de la reconnaissance générale du ciel et du sol, les coordonnées de la photographie nous permettent de supposer que l’image a été prise par un satellite américain ou Britannique, nous avns étudié cette image en détail et nous avons trouver aucun signe prouvant qu’il soit faux”

Vladimir Poutine a de son coté accusé les ukrainiens de “bombarder constamment” le site du crash du MH 17 plus tôt cette semaine (…)
On a vu au moins 21 camions, six chars et 14 canons d’obusier roulant sur Donetsk (territoire des rebelles), tandis que les résidents ont rapporté un convoi de 12 camions militaires non banalisés.
L’Ukraine allègue que ces derniers jours ont vu une augmentation énorme de matériel militaire, des soldats professionnels et de fusils d’assaut AK-74 équipés de pointeurs laser se déplaçant vers Donetsk en provenance de Russie...

- Article traduit et dont vous pouvez retrouver l'original ici . -

 

 

 

 

VENDREDI 30 JANVIER 2015

 

 Le 30 Janvier 2015, les autorités Malaisienne annoncent la fin de l'enquête à propos de la disparition en mer du vol MH370 en Mars dernier avec pour conclusion... un accident !

Pourtant après cette annonce, de nombreuses familles Chinoises refusent le fait que leur(s) proche(s) puissent être morts.

 

 

DIMANCHE 5 JUILLET 2015

 

Après la découverte d'un flaperon de 2 m (mais aussi de nombreux petits objets retrouvés par les locaux) le 29 Juillet et son authentification par les autorités Françaises comme appartenant bien au vol MH 370 (...) puis par l'équipe Malaisienne, l'aileron a été envoyé à Toulouse chez AIRBUS pour des vérifications plus profondes...

En attendant, d'autres débris principalement de vaisselle auraient été retrouvés ainsi que des bouteilles d'eau (origine malaisienne) sur les plages aprés que les autorités Françaises aient lancées une veritable "chasse à l'indice" , y compris sur l'île voisine de Maurice.

 Pour sa part, le procureur qui s'occupe de cette affaire à déclaré que s'il existait de trés fortes probabilités, et que rien n'était exclu, il ne pouvait avoir la certitude que ce morceau appartenait bel et bien au B777 tant qu'il n'existerait pas de preuve convaincante.

En attendant, les parents des victimes Chinoises en particulier ont défilées ce vendredi devant l'ambassade de Kuala Lumur pour avoir enfin des explications sur ce qui s'est vraiment passé.

 

 

mh.jpg

 

 

 

VENDREDI 14 AOUT 2015

 

 

MERCREDI 19 AOUT 2015

Les recherches abandonnées...250 hommes étaient déployés depuis le 7 août dernier et 10.000 kilomètres carrés de littoral et d'océan ont été passés au crible… Les autorités estiment que la probabilité de retrouver de nouveaux débris du Boeing 777 est très faible.
L'enquête ne s'arrêtera pas mais le dispositif sera nettement allégé à déclaré le préfet de La Réunion, Dominique Sorain.
Les moyens humains et techniques - hélicoptères, avions - sont retirés du dispositif.
L'avion de type Casa mobilisé depuis 10 jours a effectué, lundi, une dernière ronde au-dessus des eaux réunionnaises, au nord et au nord-ouest de l'île, avant de reprendre ses missions comme le ravitaillement des îles alentours et le secours en mer; Depuis le début de l'opération, l'appareil, qui vole à 150 m au-dessus de l'océan, n'a pas repéré d'objets flottants pouvant appartenir au Boeing 777.
À terre, aucun des signalements effectués par les patrouilles de police, de gendarmerie ou les emplois verts chargés de nettoyer le littoral n'a retenu l'attention des autorités.
Par groupe de 5/6 personnes les forces de l'ordre ont ratissé les plages de galets, souvent escarpées, de l'île et ont rempli des sacs entiers de débris rejetés par la mer qui ont été confiés à la Brigade de gendarmerie des transports aériens en charge de l'enquête.

 

 



17/06/2014
3 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 13 autres membres