Panorama de Malaisie...

SIPADAN et MABUL (Sabah)

Comment y aller ?

L'accès est commun aux deux îles, encore une fois AirAsia s'avère un bon plan pour voler pas cher et en toute sécurité ... les vols partent à 6h55 de KUALA LUMPUR pour arriver à 9h50 de TAWAU (Semporna); Malaysia Airlines à aussi un vol qui part à 7h30 / Depuis KOTA KINABALU, le vol AA part à 9h50 pour arriver à 10h45.

Depuis Kuala Lumpur, envolez vous pour Kota Kinabalu (départs à 7h20 et arrivée à 10h05) d'où il faudra encore 45 min et un nouveau vol (voir ci-dessus) pour arriver à Tawau si vous décidez d'aller sur la côte Est; Si vous préférez prendre le bus, il faudra vous armer fde patience et compter environ 8h00 de route pour 35 RM; Ensuite, vous devrez trouver un taxi ou un van qui vous emmenera jusqu'à SEMPORNA (ou vous pourrez dormir soit au Dragonn Inn  avec des tarifs débutant à 25 Rm en dortoir ou un peu mieux, au Dive Lodge (25 Rm en dortoir ou 220 Rm avec une suite) avec des chambres à partir de 45 Rm ) en 1h30 environ - reste ensuite 1h00 de bateau pour rejoindre l'une ou l'autre des îles.

Depuis KOta Kinabalu ou depuis Semporna, le bus express (départs 7h30 et 19h30) est une solution économique

 

en arrivant a Kota Kinabalu, un petit marché local.


Aucun texte alternatif disponible.

à l'intérieur du "restaurant", c'est aussi très local et délicieusement préparé !


Aucun texte alternatif disponible.

Pourtant les militaires sont partout et sur le qui-vive !


Aucun texte alternatif disponible.

Les 400 ch du zodiac ne suffisent pas à rassurer mes "pilotes" alors qu'à l'avant un homme armé guette à la jumelle l'arrivée d'éventuelle "ennemis" (à noter que cette photo date de 2003, date à laquelle les choses étaient bien différents d'aujourdh'ui dans la région...) !

 

 

MABUL ISLAND

En pleine mer des Célèbes, il vous sera possible de nager, "snorkeller" et de plonger en toute quiétude au milieu de fonds extraordinaires, vous pourrez également vous ballader en faisant le tour de l'île par les plages, cela ne vous prendra pas plus de 45 minutes à moins de se laisser "distraire" par des gens aussi acceuillants qui je l'espère  (mais j'en doute ...) pourront conserver leur territoire encore longtemps afin que le tourisme ne les envahissent pas et qu'ils puissent vivre en harmonie.

Pour dormir à des prix "normaux, "Panglima Guest House" semble être la meilleure alternative puisque les tarifs s'établissent autour de 80/90 rm avec repas inclus ! 

N'hésitez pas à prendre un plastique et à aller ramasser les poubelles que la mer ou les locaux non éduqués jettent sur la plage, les enfants viendront ensuite vous aider avec joie et c'est en "douceur" qu'ils comprendront l'importance de leur geste !


Aucun texte alternatif disponible.

Depuis une semaine sur l'ile, ce soir, j'ai droit à l'accueil du patriarche qui tout d'abord me montre la façon dont sont construits les bateaux locaux, tout un art !

d'autant que la construction se passe avec un minimum de matériel !


L?image contient peut-être : 1 personne

les cuisinières sont déjà sur la brèche !

La famille semble un peu "perdu" d'autant que la barrière de la langue...

l?hôpital local en cas de bobo, enfin, c'était en 2002 !

Mabul Island... passage quasi obligé avant de découvrir l'autre paradis local qui vous attends encore un peu plus loin... pres d'une dizaine de spots de plongée vous attendent autour de l'île, (comme ceux de "Ray Point" ou de "lobster wall") en sachant qu'une plongée de nuit vous reviendra à environ 50 Rm si vous êtes 3 personnes au minimum.

les locaux sont quelques peu "terrorisés" à la vue de ces 2 hélicoptéres qui tournent autour de nous ...

Lorsque les commandos débarquent, c'est une autre histoire ...Mabul devient alors le théatre d'une véritable opération militaire avec des hommes qui s'eparpillent rapidement afin de vérifier les identités de chacun, je me sens tout à coup mal à l'aise...

Dormir ici si vous devez dormir sur l'île, regardez du côté de "Uncle Chang's" qui avec des tarifs à partir de 90 Rm devrait convenir à la pupart - Lai's Homstay (70 RM) est également trés agréable avec des chambres simples mais propres.

 

SIPADAN

Sipadan qui a été déclaré  depuis 1933 "bird Sanctuary" n'est plus ouvert aux visiteurs qu'entre 6h00 et 16h00, plus aucune structure ne vous acceuillera pour dormir ici et ce, depuis 2005 en raison de la fragilité de l'île mais aussi des fonds marins très spécifiques aux lieux en particulier avec des tombants particulièrement vertigineux à seulement quelques m de la plage - C'est en ces lieux que j'ai eu la chance de rencontrer les plus imposantes tortues qu'il m'est été donné de voir.

tous ces bungalows... ne vous accueilleront que pour quelques heures, excellente initiative pour préserver l'environnement qui en a bien besoin  !


Aucun texte alternatif disponible.

des rencontres inattendues...


Aucun texte alternatif disponible.

La baignade au milieu des barracudas est une expérience quasi obligatoire ...même si la petit île recèle également quelques sentiers pour y découvrir les oiseaux ou encore le fameux "coconut crab" !


Aucun texte alternatif disponible.

L'un des joyaux de l'île... mais bon, chui pas spécialement tranquille !


Aucun texte alternatif disponible.

Sipadan, qui était un rêve est en train de tourner au "cauchemar" lorsque l'on voit arriver un commando armé qui n'a pas l'air d'être là pour tourner un film...!

Au final, ce n'est que la garde rapprochée pour l?arrivée du Ministre qui a décider de venir rendre visite aux locaux - les journalistes, eux, tentent de prendre "le" cliché qui sera demain à la "Une" de tous les journaux - Alors pourquoi autant de chambardement ? tout simplement parce que l'île est l'objet de litiges pour connaitre qui en ai le véritable "propriétaire" (Indonésie ou Malaisie) et ce n'est qu'en 2002 que la Cour Internationale de La Haye a tranché en décidant que l'île serait Malaise.

Dans une maison aménagée pour l'occasion , des discussions sérieuses malgré la décontraction apparente du PM (aux commandes entre 1980 et 2003) venu rassurer les populations après la longue et triste histoire arrivée sur l'île voisine de... Jolo  où en 2000, 21 personnes furent kidnappés par des membres du groupe terroriste "Abu Sayaf".

Repartir est un vrai crève-coeur même si je passerai encore une nuit avec mes amis sur Mabul !


L?image contient peut-être : 1 personne

mais là encore, pas simple de quitter ces enfants si joyeux !

 

Pour dormir dans les environs de Sipadan, une possibilité s'offre a vous en dehors de Mabul, depuis quelques années, à savoir un nouveau concept que je n'approuve pas vraiment mais comme de toute manière vous le trouverez sur le net, autant vous éviter de chercher: kapalai_Resort , il se trouve à quelques minutes de l'île et c'est une sorte de village flottant dont l'impact écologique n'a pas fini de faire parler de lui... vous pourrez également trouver des chambres dans le confortable Seahorse Lodge http://www.seahorse-sipadanscuba.org/ ou bien dans le plus simple Simporna House (autour de 25/35 ? la double) qui en plus viendra vous chercher avec une navette gratuite  !

Aucun texte alternatif disponible.

Pour la location du matériel de plongée, comptez environ 100 Rm par personne et par jour - ne pas oublier qu'un permis (40 Rm) est nécessaire depuis le 1° avril 2006, il est  délivré par quasiment toutes les guest house et hôtels et vous permettra d?effectuer 4 plongées; Lui aussi pour limiter l'impact sur l?environnement, et que seuls, 120 plongeurs par jour sont autorisés à plonger, il faut donc s'y prendre souvent très longtemps à l'avance pour avoir la chance de s'y rendre (de préférence entre avril et Octobre) . Il faut également savoir que pour avoir la chance d'obtenir un de ces permis (ce qui n'a rien d'automatique..) il vaut mieux faire une réservation de quelques jours dans les parages (il se dit que ceux qui prennent un pack 5 jours sont ceux qui ont le plus de "résultats"...).

Pour réserver, et en particulier pour les amateurs de plongée, vous pouvez prendre contact avec l?équipe de "Scuba junkie diver" ou en parcourant leur site internet ici:  http://www.scuba-junkie.com/ , ils sont aussi sympa que réactif !

A SEMPORNA, vous pouvez dejà leur rendre une petite visite à 5 min à pieds de l'arrêt des vans (voir le dessin ci-dessous)


Map of Semporna

(mise à jour du site: Mars 2015)


Dans tous les cas, renseignez vous bien sur les conditions de sécurité dans la région qui en 2016 encore connaissait de nombreux enlèvements par des groupes séparatistes particulièrement dangereux sans foi ni loi !






1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 13 autres membres